69 maladies graves sont liées à un manque de GLUTATHION

Aller en bas

69 maladies graves sont liées à un manque de GLUTATHION

Message  gauduc le Lun 22 Oct - 18:14

(traduction plus bas)

ASEA has been shown in studies to increase the cellular production, bioavailability and utilization of glutathione by over 500%.
Deficiencies of glutathione are directly linked to over 69 major diseases.

Practical use of Glutathione Therapy in Various Disease States

• Acetaminophen Toxicity
• ALS
• Alzheimer’s
• ASD (Autism)
• Cancer
• Cardiovascular Disease (CVD)
• Chronic Fatigue Syndrome
• COPD & Lung Disorders
• Cystic Fibrosis
• Diabetes
• Heavy Metal Toxicity
• HIV
• Huntington’s Disease
• Liver Disease
• Lyme Disease
• Macular Degeneration
• Multiple Sclerosis (MS)
• Other Neurodegenerative Disease States
• Parkinson’s Disease
• Stroke


Acetaminophen Toxicity

Administration of NAC (a glutathione precursor) has been used in emergency medicine with great hepatoprotective success against acetaminophen toxicity. Acetaminophen has been shown to reduce glutathione production, thus paving the way for enhanced brain destruction by free radicals. (Perlmutter D. BrainRecovery.com. July 2004, 5th ed:108)

ALS

Not only may glutathione deficiency playa role in the genesis of ALS, but its repletion offers the potential for a powerful therapeutic intervention. Glutathione’s potential for treating ALS is supported by recently published research from Harvard Medical School. The authors stated, “Perturbations of free radical homeostasis are proposed to cause ALS. A corollary hypothesis is that antioxidants should slow the disease course. One Strategy for antioxidant therapy is to manipulate levels of glutathione…” BrainRecovery.com, David Perlmutter, MD

Alzheimer’s

Deficiencies of glutathione are seen in conditions of oxidative stress which include neurodegenerative disorders such as Alzheimer’s disease. Decreased glutathione levels allows for enhanced free radicals, thus paving the way for enhanced brain destruction.

ASD (Autism)

Medical literature documents that an infection can lead to a lowering of glutathione, which participates in detoxification, interacts with metallothioneins, and supports many crucial aspects of immunity. A link between glutathione and autistic regression may derive from the fact that transient or chronic intestinal problems can impair an infant's or toddler's nutritional status, thereby minimizing the levels of amino-acids required for the production of glutathione (McCandless, J. Children With Starving Brains. 2003 2nd ed;251)

Cancer

Cancer-causing polychlorinated biphenyls (PCBs) have been found to alter levels of glutathione compounds in experiments, which may alter the body’s resistance to certain types of cancer. Glutathione deficiencies have been linked to many forms of cancer.

Cardiovascular Disease (CVD)

Oxidative stress appears to play a major role in the development of cardiovascular disease (CVD). Studies have shown that total glutathione concentrations were lower in all cardiovascular disease cases than in control subjects. Both the cerebral infarction cases and cerebral hemorrhage cases had significantly lower glutathione levels than the corresponding control groups among subgroups of subjects with various types of CVD.

Chronic Fatigue Syndrome

An article in the journal Medical Hypothesis proposed that glutathione, an antioxidant essential for lymphocyte function, may be depleted in Chronic Fatigue Syndrome patients. Glutathione is needed for both the immune system and for aerobic muscular contraction. The authors proposed that glutathione depletion by an activated immune system also causes the muscular fatigue and myalgia associated with Chronic Fatigue Syndrome.

COPD & Lung Disorders

Glutathione is the most efficient free radical scavenger in the airways, and dozens of studies have confirmed that free radical damage is a primary player in COPD.

Cystic Fibrosis

Glutathione neutralizes harmful oxidants introduced into the lungs or those released by cells. Bactericidal oxidants can overload the endobronchial terrain and feed the fires of inflammation. This staggering burden increases the oxidative sensitivity of the CF lung, resulting in further injury of lung parenchyma. Data supports evidence of a decrease in the antioxidant tri-peptide glutathione (Roum et al 1993). In the reduced form, glutathione protects erythrocytes by detoxifying hydrogen peroxide.

Diabetes

The blood and tissues of diabetics are marked by critically low GSH levels. Glutathione depletion may have adverse consequences in diabetic patients, independent of glycemic control, and it may weaken the defense against oxidative stress.

Heavy Metal Toxicity

Elevated glutathione levels have been shown to protect tissue from lipid peroxidation created by exposure to certain metals. Consider infusions of glutathione in an IV push to relieve the body burden of both neurotoxins and metal toxicity, including mercury. A weekly push of glutathione may be of significant benefit in treating the neurotoxicity patient.

HIV

Low glutathione levels in HIV patients may contribute to their immune deficiency since glutathione plays an important role in the function of lymphocytes. Some lymphocytes require adequate levels of glutathione in order to function normally, and HIV induces oxidative stress that depletes these cells of glutathione.

Huntington’s Disease

In has been shown in experimental models of Huntington’s disease (HD) that reduced glutathione is mutually depleted in both the striatum and hippocampus. This lack of neuroprotection might increase the levels of oxidative stress typically found in HD.

Liver Disease

Glutathione is the most important antioxidant for neutralizing the free radicals produced in phase I of liver detoxification. Studies have shown that depletion of liver glutathione can lead to increased damage from these highly reactive free radicals.

Lyme Disease

Lyme disease (LD) is a seriously complex multi-system inflammatory disease that is triggered by the bacterial lipoproteins (BLPs) produced by the spiral-shaped bacteria called Borrelia. Glutathione helps remove toxins such as BLPs by forming a soluble compound with them, which can then be excreted through the urine or gut.

Macular Degeneration

Glutathione exists in high concentrations in the lens. Studies have shown that oxidative stress plays a major role in damaging retinal pigment epithelium which is an early event in age related macular degeneration (AMD). Glutathione is vital in preventing further oxidative stress in those with age related macular degeneration.

Multiple Sclerosis (MS)

Observed depletion of GSH, elevation of ceramide level and apoptosis in banked human brains from patients with neuroinflammatory diseases (e.g. x-adrenoleukodystrophy and multiple sclerosis) suggest that the intracellular level of GSH may play a crucial role in the regulation of cytokine-induced generation of ceramide leading to apoptosis of brain cells in these diseases.

Other Neurodegenerative Disease States

Glutathione is a critically important to our brains, as it is one of the most important brain antioxidants. Glutathione helps preserve brain tissue by preventing damage from free radicals. In addition to quenching dangerous free radicals, glutathione also acts to recycle vitamin C and vitamin E, which also have the ability to reduce free radicals in the brain.

Parkinson’s Disease

Glutathione helps to preserve brain tissue by preventing damage from free radicals – destructive chemicals formed by the normal processes of metabolism, toxic elements in the environment, and as a normal response of the body to challenges by infectious agents or other stresses. With the understanding that glutathione is important for brain protection, and that this protection may be lacking in the brains of Parkinson’s patients because of their glutathione deficiency, it may be beneficial.

Stroke

Cell death and free radical damage are results from stroke victims. Enhancing mitochondrial energy production is key to reestablishing function in these cells. Glutathione’s profound antioxidant activity plays a vital role.

These are just a few diseases that proper production and utilization of Glutathione may help the body with !




_________________________________________________
TRADUCTION GOOGLE



ASEA a été démontré dans des études pour augmenter la production cellulaire, la biodisponibilité et l'utilisation du glutathion de plus de 500%.
Les carences en glutathion sont directement liés à plus de 69 maladies graves.

L'utilisation pratique de la thérapie de glutathion dans divers états pathologiques

• toxicité de l'acétaminophène
• La SLA
• la maladie d'Alzheimer
• ASD (Autism)
• Cancer
• les maladies cardiovasculaires (MCV)
• syndrome de fatigue chronique
• BPCO & Lung Disorders
• de la fibrose kystique
• Diabète
• toxicité des métaux lourds
• VIH
• Maladie de Huntington
Maladie du foie •
• Maladie de Lyme
Dégénérescence maculaire •
• La sclérose en plaques (MS)
• D'autres Etats maladie neurodégénérative
• Maladie de Parkinson
• Course


L'acétaminophène Toxicité

Administration de NAC (un précurseur du glutathion) a été utilisé dans la médecine d'urgence avec succès contre hépatoprotecteur grande toxicité de l'acétaminophène. L'acétaminophène a été montré pour réduire la production de glutathion, ouvrant ainsi la voie à la destruction du cerveau améliorée par les radicaux libres. (D. Perlmutter BrainRecovery.com Juillet 2004, 5e éd: 108.)

SLA

Non seulement peut carence en glutathion playa rôle dans la genèse de la SLA, mais sa réplétion offre la possibilité d'une intervention thérapeutique puissant. Le glutathion potentiel pour le traitement de la SLA est soutenue par la recherche récemment publiée par la Harvard Medical School. Les auteurs ont déclaré, "Les perturbations de l'homéostasie radicaux libres sont proposées pour causer la SLA. Une hypothèse corollaire est que les antioxydants devrait ralentir l'évolution de la maladie. Une stratégie pour la thérapie anti-oxydant est de manipuler les niveaux de glutathion ... "BrainRecovery.com, David Perlmutter, MD

Alzheimer

Les carences en glutathion sont observés dans des conditions de stress oxydatif qui comprennent les maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. La diminution des niveaux de glutathion permet de développer les radicaux libres, ouvrant ainsi la voie à la destruction du cerveau améliorée.

ASD (Autism)

Documents de la littérature médicale que l'infection peut conduire à une diminution du glutathion, qui participe à la détoxication, interagit avec les métallothionéines, et prend en charge de nombreux aspects cruciaux de l'immunité. Un lien entre le glutathion et la régression autistique peut provenir du fait que passagères ou chroniques troubles intestinaux peuvent porter atteinte à un de nourrisson ou l'état nutritionnel tout-petits, réduisant ainsi les niveaux d'acides aminés nécessaires à la production de glutathion (McCandless, J. Les enfants avec Starving Brains . 2003 2e ed; 251)

Cancer

Biphényles cancérigènes polychlorés (PCB) ont été trouvés pour modifier les niveaux de composés de glutathion dans des expériences qui pourraient venir modifier la résistance du corps à certains types de cancer. Carences de glutathion ont été liés à de nombreuses formes de cancer.

Maladies cardiovasculaires (MCV)

Le stress oxydatif semble jouer un rôle majeur dans le développement de maladies cardiovasculaires (MCV). Des études ont montré que les concentrations de glutathion totaux étaient plus faibles dans tous les cas de maladies cardiovasculaires que chez les sujets témoins. Les deux cas d'infarctus cérébraux et des cas d'hémorragie cérébrales avaient des niveaux de glutathion significativement plus faibles que les groupes témoins correspondants parmi les sous-groupes de sujets atteints de différents types de maladies cardiovasculaires.

Syndrome de fatigue chronique

Un article dans le journal Medical Hypothesis proposé que le glutathion, un antioxydant essentiel pour la fonction des lymphocytes, peut-être déchargée dans les patients de syndrome de fatigue chronique. Le glutathion est nécessaire à la fois pour le système immunitaire et à la contraction musculaire aérobique. Les auteurs ont proposé que l'épuisement du glutathion par un système immunitaire activé provoque aussi la fatigue musculaire et myalgies associé au syndrome de fatigue chronique.

BPCO & Lung Disorders

Le glutathion est le plus efficace piégeur de radicaux libres dans les voies respiratoires, et des dizaines d'études ont confirmé que les dommages des radicaux libres est un acteur principal dans la BPCO.

La fibrose kystique

Le glutathion neutralise les oxydants nuisibles introduits dans les poumons ou les libérés par les cellules. Oxydants bactéricides peut surcharger le terrain endobronchique et nourrir les feux de l'inflammation. Ce fardeau incroyable augmente la sensibilité oxydative de la mucoviscidose, ce qui entraîne des blessures plus du parenchyme pulmonaire. Données prend en charge la preuve d'une diminution de l'antioxydant tripeptide glutathion (Roum et al 1993). Sous forme réduite, le glutathion protège les érythrocytes par détoxification du peroxyde d'hydrogène.

Diabète

Le sang et les tissus des diabétiques sont marquées par des niveaux de GSH dangereusement bas. Déplétion en glutathion peut avoir des conséquences néfastes chez les patients diabétiques, indépendamment du contrôle de la glycémie, et cela peut affaiblir la défense contre le stress oxydatif.

Toxicité des métaux lourds

Les niveaux de glutathion élevés ont été montré pour protéger les tissus de la peroxydation lipidique créée par l'exposition à certains métaux. Pensez à des perfusions de glutathion dans une poussée IV pour soulager la charge corporelle des deux neurotoxines et la toxicité des métaux, y compris le mercure. Une poussée hebdomadaire de glutathion peut être très bénéfique dans le traitement du patient neurotoxicité.

HIV

Faibles niveaux de glutathion chez les patients VIH peut contribuer à leur déficience immunitaire depuis le glutathion joue un rôle important dans la fonction des lymphocytes. Certains lymphocytes nécessitent des niveaux adéquats de glutathion dans le but de fonctionner normalement, et le VIH induit un stress oxydatif qui épuise ces cellules de glutathion.

La maladie de Huntington

Il a été démontré dans des modèles expérimentaux de la maladie de Huntington (HD) que le glutathion réduit est mutuellement appauvri tant dans le striatum et l'hippocampe. Ce manque de neuroprotection pourrait augmenter les niveaux de stress oxydatif l'on trouve habituellement en HD.

Maladie du foie

Le glutathion est l'antioxydant le plus important pour neutraliser les radicaux libres produits en phase I de détoxication du foie. Des études ont montré que la déplétion de glutathion hépatique peut conduire à des dégâts ont été augmentés à partir de ces radicaux libres hautement réactifs.

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme (LD) est une maladie grave complexe multi-système inflammatoire qui est déclenché par les lipoprotéines bactériennes (BLPS) produites par les bactéries en forme de spirale appelée Borrelia. Le glutathion aide à éliminer les toxines telles que BLPS en formant un composé soluble avec eux, ce qui peut ensuite être éliminé par l'urine ou de l'intestin.

Dégénérescence maculaire liée à l'

Le glutathion existe dans des concentrations élevées dans l'objectif. Des études ont montré que le stress oxydatif joue un rôle majeur dans endommager l'épithélium pigmentaire rétinien qui est un événement précoce dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Le glutathion est vital pour prévenir le stress oxydatif encore chez ceux ayant une dégénérescence maculaire liée à l'âge.

La sclérose en plaques (MS)

L'appauvrissement observé de GSH, l'élévation du niveau de céramide et de l'apoptose dans les relevés des cerveaux humains de patients atteints de maladies neuro-inflammatoires (par exemple x-adrénoleucodystrophie et la sclérose en plaques) suggèrent que le niveau intracellulaire de GSH peuvent jouer un rôle crucial dans la régulation de la production induite par les cytokines de céramide conduisant à l'apoptose des cellules du cerveau dans ces maladies.

D'autres Etats maladie neurodégénérative

Le glutathion est un très important à nos cerveaux, car il est l'un des antioxydants les plus importants du cerveau. Le glutathion contribue à préserver les tissus du cerveau en empêchant les dommages causés par les radicaux libres. En plus de trempe dangereux radicaux libres, le glutathion agit également de recycler la vitamine C et la vitamine E, qui ont également la possibilité de réduire les radicaux libres dans le cerveau.

Maladie de Parkinson

Le glutathion contribue à préserver les tissus du cerveau en empêchant les dommages causés par les radicaux libres - des produits chimiques destructeurs formés par les processus normaux du métabolisme, des éléments toxiques dans l'environnement, et comme une réaction normale de l'organisme à des défis par des agents infectieux ou d'autres stress. Étant entendu que le glutathion est importante pour la protection du cerveau, et que cette protection peut faire défaut dans le cerveau des patients atteints de Parkinson en raison de leur carence en glutathion, il peut être bénéfique.

Coup

La mort cellulaire et dommages des radicaux libres sont des résultats de victimes d'AVC. Amélioration de la production d'énergie mitochondriale est essentielle pour rétablir la fonction de ces cellules. Activité glutathion antioxydant de profonde joue un rôle essentiel.

Ce ne sont que quelques maladies que la production et l'utilisation appropriée de glutathion peut aider le corps avec!

_________________
Pour s'inscrire et commander des bouteilles, utilisez le lien de votre parrain.
Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser le mien :

http://gauduc.teamasea.com      
N° identification sponsor : 1135055007  (Guillaume AUDUC)
avatar
gauduc
Admin

Messages : 240
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://gauduc.teamasea.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum